top of page

Analyse de l'infection au Coronavirus, fin juillet 2021



Cher C.,


J’ai bien écouté le discours de cet expert en santé publique, qui n’est pas un infectiologue.


Il pointe avec justesse les manipulations du Big Pharma. Les exemples du Médiator (Servier) et du sang contaminé montrent que c’est le cas.


Mais je suis horrifié d’entendre que c’est la psychose qui propage la maladie, et qu’il faut donc bannir le confinement. C’est aberrant !


Il faut, en priorité, casser la propagation de la maladie, avec les mesures barrières, la vaccination et le confinement. Voilà le triptyque gagnant. Le passe sanitaire est un gadget compliqué, pour essayer d’éviter le confinement, pourtant nécessaire.


Les antivax constituent un danger public. La vaccination, depuis Pasteur, a fait ses preuves, éradiquant des maladies comme la variole, même si des resurgences sont possibles.


Le professeur Raoult est beaucoup plus crédible dans ses critiques, en particulier du vaccin Pfizer. Parmi les études contradictoires de ce vaccin, on n’a publié que celle qui montre une efficacité de 94 %, alors qu’il en est d’autres montrant une efficacité de 70 % !


Sanofi n’a pas abouti, peut-être parce que trop scrupuleux !


La médecine n’est pas une science exacte, avec de nombreuses failles. Seul, le rapport bénéfice/risque est accepté de tous.


Les politiques préfèrent écouter les médecins qui sont rassurants, comme Michel Cymès, Martin Blachier ou Mircea Sofonea. Mais, quand ça ne va pas dans le bon sens rassurant, ils peuvent changer complètement d’avis, ce qui se passe actuellement avec le variant delta.


Les conflits d’intérêt et la corruption sont des fléaux. C’est une certitude. Les publications scientifiques bidonnées ou falsifiées aussi ; comme celle du Lancet contre l’hydroxychloroquine.


Quel jugement porter sur tout cela ? Il faut rester sur le terrain scientifique, rester humble, ne pas prendre ses désirs pour des réalités, accepter la contradiction, savoir reconnaître ses erreurs. Ce n’est pas le cas de la plupart des médias, dans les journaux et à la télévision, qui ont été en dessous de tout dans leurs explications sur la Covid-19. Mais aussi des politiques, que ce soit du gouvernement, ou encore des partis de droite (y compris extrême) comme de gauche (y compris extrême).


Amicalement.


Raoul





4 vues0 commentaire

Comentarios


Post: Blog2_Post
bottom of page