top of page

Dialoguer ou invectiver ?

Dernière mise à jour : 30 mars 2022




Cher A.,


Tu es du côté du manche et te crois tout permis. Tu penses me clore le bec par des offenses Tu hurles avec les loups.


Proférer des attaques ad hominem comme tu le fais, en me traitant de dictateur, cela s'appelle de l'insulte, donc de la censure.


L'autre censeur insultant m'a carrément traité de con; au moins, c'est clair.


J'ai mis notre désaccord sur la place publique, pour qu'il soit clairement exposé qui est désobligeant et qui veut convaincre. Je n'ai pas peur du débat public, au contraire. Cela fait partie de mes gènes.


Si j'ai quitté les trotskystes il y a 7 ans, c'est parce que je refuse le sectarisme qui conduit à prêcher dans le désert un discours catégorique et sans nuance. Le contraire de ma philosophie, qui consiste au contraire à dialoguer avec tout le monde, même des contradicteurs.


Contrairement à ce que tu dis, mes avis intéressent beaucoup de monde, car ils sont étayés par des faits, et suscitent l'échange et la confrontation Et je n'ai pas peur, le cas échéant, de reconnaître mes erreurs, face à des arguments convaincants. Comme en tout, en particulier au bridge, c'est par l'identification de ses erreurs que l'on progresse. Je me suis ainsi ravisé sur l'écologie (pas les écologistes, qui me navrent par leurs arguments anti-scientifiques).


Je cherche donc avant tout à discuter, quelles que soient les positions politiques de mes interlocuteurs. Tes jugements ne sont pas des réponses à mes arguments. Tu ne discutes pas point par point, contrairement à ce que tu dis, et restes dans le jugement.


Je suis obligé de me défendre, alors que je cherche le dialogue.


Mais, contrairement à ce que tu peux croire, je ne suis pas fâché, et ne perds pas mes nerfs, Je reste sur le terrain de la raison, qui est le seul qui soit productif. J'attends toujours de ta part une vraie discussion point par point, et non des insultes (sic).


Si tu te lasses de discuter avec moi, libre à toi. Je te propose de te retirer de ma liste de diffusion


Bien à toi.


Raoul


Copie à X., ton alter ego, et à B., C., D. et C.


Ci-après, ton texte auquel je réponds





Qui sont les censeurs insultants !!!‌

Un censeur est quelqu'un qui censure ...donc qui empêche l'expression d'autrui .

Qui diable t'empêcherait de t'exprimer?? la preuve!!!

Personne ne te censure , tout au plus n'est on pas d'accord avec toi.

Tu restes dans la phraséologie trotskyste camarade cousin ., ou tu ne maitrises pas ton vocabulaire .

C'est ce que l’extrême gauche appelle le dialogue .


Par ailleurs je ne te permets pas de mettre notre adresse urbi et orbi dans la rubrique des destinataires en copie qualifiée de "censeurs insultants" .

Tu dérailles complétement .

En fait c'est toi qui est insultant .

Mais , là encore, de désigner à la vindicte de façon nominative ciblée est une bonne vieille méthode des dictateurs "communistes" et de leurs suppôts

Tu en es de moins en moins crédible .


Mais je ne suis pas comme toi, je garde nos échanges en point à point .

C'est la dernière fois .

Si tu te risques encore à ce comportement je répondrai à tous sans scrupule


Je vais finir en te disant une bonne chose : Tes avis n'intéressent personne . Il n'y a que toi qui te prends pour le gardien de référence je ne sais quelle pensée unique ..la tienne en fait ... Tiens tu me fais penser à Poutine dans ton genre .




Cher Alain,


Nous avons 2 types de désaccords :


- Concernant Poutine, notre désaccord ne porte pas sur le bonhomme, que nous condamnons également comme un fou furieux à proscrire, au même titre que Hitler ou Staline, ou même Mao. Notre désaccord porte sur les USA, et, de manière annexe, sur l'Union Européenne alignée sur les USA : je considère que la folie de Poutine n'exonère pas les USA de leurs responsabilités dans tous les conflits qui ont eu lieu depuis 1945, y compris la guerre en Ukraine. Cf les célèbres armes de destruction massives de Saddam Hussein. Les USA sont coupables de ne pas avoir arrêté la guerre en Ukraine, en n'acceptant pas les compromis proposés par Poutine. Même s'ils ne sont pas responsables de l'envahissement de l'Ukraine par la Russie, Ils avaient la possibilité, et ils ont refusé, uniquement pour des questions d'égo, de suprémacisme; c'est criminel, un crime contre l'humanité. On ne connaît pas exactement la teneur des discussions de paix en cours entre la Russie et l'Ukraine, où se situent les désaccords à régler pour aboutir à un accord de paix. C'est véritablement scandaleux, et la responsabilité des médias est écrasante pour cette désinformation, probablement orchestrée par les pouvoirs politiques (en l'occurrence Macron, en France).


-Concernant le capitalisme. Je considère que, le mur de Berlin étant tombé en 1991, en même temps que  l'Union Soviétique a disparu, il y a donc 30 ans, la prospérité et la paix annoncées par la victoire du capitalisme ne sont pas au rendez-vous. La fin de l'Histoire annoncée par l'économiste américain Francis Fukuyama, ne s'est pas produite. A qui la faute ? Pour moi, ce ne peut être que la faute du capitalisme, qui est une doctrine non seulement antisociale (malgré un soi-disant ruissellement), mais aussi porteuse de guerres et de misère. Essentiellement à cause de l'avidité des capitalistes. Toutes les méthodes pour réguler ce système, donc contrôler l'avidité des capitalistes, ont jusqu'à présent échoué, par manque d'efficacité des outils de régulation et aussi par manque de volonté des régulateurs internationaux qui sont inféodés aux capitalistes. Le meilleur outil de régulation serait des gouvernements au service des travailleurs, donc contrôlés par les travailleurs, ce qui s'appelle le socialisme. En terme d'efficacité économique, le capitalisme me semble meilleur que le socialisme, mais ses dérives le décrédibilisent, qui peuvent aboutir à une catastrophe planétaire !


Amicalement.


Raoul

19 vues0 commentaire

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page