top of page

Entretien croisé entre Michel Onfray et Rafik Smati

Dernière mise à jour : 10 févr. 2021



Chers tous,


Je vous prie de trouver ici un lien sur un entretien consacré à "Front Populaire", l'organisation créée par Michel Onfray, avec Rafik Smati.


Cela m'inspire les commentaires suivants :

Le dialogue entre Michel Onfray et Rafik Smati est très intéressant et enrichissant, parce qu'il aborde des sujets importants de notre société. Leurs nombreux points d'accord sont les suivants :

  • Défense d'une souveraineté nationale française à vocation sociale

  • Refus de l'Europe de Maastricht

  • Girondisme : la France des territoires

  • Réforme de l'Etat français Léviathan

  • Mise à bas d'une oligarchie bureaucratique, aussi omnipotente qu'efficace, inamovible qu’incompétente

  • Au contraire, ôter ce pouvoir politique accaparé par les bureaucrates, en le donnant au peuple français fédéré sur la base d'un contrat social

  • Arrêter la gabegie du feuilleté administratif français en supprimant nombre d'échelons inutiles

  • Pour un capitalisme à échelle humaine, contre le libéralisme transnational

  • Identification de l'antisionisme avec l'antisémitisme

Ils sont en désaccord sur :

  • Défense et la promotion des valeurs sur lesquelles s'est construite historiquement la France : préservation de la culture judéo-chrétienne, reconnaissance et valorisation du "Génie français" (Pasteur, Clémenceau, Marie Curie, Bonaparte), sauvegarde d'une identité spécifique liée à des racines communes. Selon Rafik Smati

  • Rapport biaisé entre progrès scientifique et éthique. Selon Michel Onfray

Ils sont surtout d'accord pour considérer que le combat pour une France reconnue comme puissance mondiale est perdu, car c'est un pays de dimension insuffisante. Rafik Smati veut quand même continuer ce combat, même s'il a peu voire aucune chance de réussir. Au contraire, Michel Onfray propose de mourir avec élégance, toute civilisation étant mortelle. Sur la fin, Michel Onfray s'est mis à délirer sur le transhumanisme, qui va remplacer la civilisation judéo-chrétienne, transhumanisme dans lequel la machine va supplanter l'homme, sous le contrôle des grandes entreprises supra-nationales, comme les GAFAM. Cette nouvelle civilisation serait composée d'une aristocratie et de clones sans cerveau. "Science sans conscience n'est que ruine de l'âme". disait François Rabelais, penseur sceptique universel, préfigurateur de la pensée scientifique moderne. Je suis en désaccord avec Michel Onfray, ce que j'expliquerai lors de ma conférence sur l'Intelligence Artificielle en septembre, à la Maison des Arts et Métiers, avenue d'Iéna à Paris. Bon courage à tous, dans cette crise désastreuse du coronavirus. Raoul


1 vue0 commentaire

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page