top of page

Inauguration du Mémorial de Rivesaltes

Dernière mise à jour : 4 févr. 2021

Cannes, le 31 août 2017 Chers amis, Je tenais à vous informer d'une correspondance que j'ai eue avec Serge Klarsfeld. Serge et Beate Klarsfeld sont venus dîner à la maison le jeudi 8 juin, pour que Serge vienne dédicacer, à Chantal et moi, le livre qu'il venait de publier à propos du camp de Rivesaltes. Pour mémoire, j'ai été interné dans ce camp en septembre-octobre 1942, et ai été invité à l'inauguration du Mémorial consacré à ce camp en septembre 2013, sous la présidence de Manuel Valls.

3 mails vont suivre sur les 3 sujets suivants :

  • Lors de l'inauguration du Mémorial de Rivesaltes, nous avons rencontré par hasard un Allemand, Hans-Peter Eisenbach, de Munich, qui s'est présenté comme historien, dont le grand-père a été interné dans le camp de Rivesaltes après l'armistice du 8 mai 1945 et y est décédé. Il faisait partie des 10000 soldats allemands prisonniers qui avaient fui l'avance soviétique et s'étaient jetés dans les bras des Américains, lesquels les avaient livrés aux Français. Lesquels Français se sont vengés en internant dans des conditions abominables ces prisonniers Allemands dans le camp de Rivesaltes. Entre 1945-1946, 463 prisonniers Allemands sont décédés dans les environs du camp et y sont enterrés, plus un nombre indéterminé, dans des commandos envoyés dans la Région, surtout pour déminer les plages. Chantal et moi avons pris fait et cause pour cet Allemand, et j'ai franchi le cordon de sécurité pour interpeller Manuel Valls à sa sortie de sa conférence, lequel m'a répondu de manière évasive. J'ai ensuite écrit au Mémorial, à la Mairie de Rivesaltes, au président du Département, au président de Région et au premier ministra ; seule la présidencede Région m'a répondu en me renvoyant sur Serge Klarsfeld. J'ai donc écrit à Serge Klarsfeld, qui m'a répondu en acceptant avec joie notre proposition, à Chantal et moi et Hans-Pater Eisenbach, d'ériger une stèle aussi pour les soldats allemands internés dans le camp de Rivesaltes, en plus des 4 stèles qu'il avait déjà fait ériger, en compagnie de Monsieur Benguigui, en l'honneur des Républicains Espagnols, des Juifs, des Tsiganes, et des Harkis, qui avaient séjourné dans ce camp. Et ceci bien avant que la Région décide d'ériger un Mémorial.

  • Lors de la commémoration de la Rafle du Veld'Hiv le 16 juillet dernier,présidée par le Président de la République Emmanuel Macron, et en présence de Benyamin Netanyahu, j'ai rencontré un juif argentin, Marcelo Sztrum, avec qui j'ai sympathisé, et qui m'a demandé des informations sur une certaine Bluma Sztrum, 17 ans, qui a fait partie des juifs arrêtés lors de cette rafle. J'ai interrogé Serge Klarsfeld à ce sujet.


  • Pendant cette même commémoration, Emmanuel Macron a assimilé anti-sionisme avec anti-sémitisme. Je suis en désaccord avec cela, et me suis appuyé pour cela sur une lettre ouverte envoyée à Macron par un universitaire israélien dénommé Shlomo Sand. J'ai écrit à ce sujet à ma cousine germaine L, avec qui je suis en désaccord. L est la fille de mon oncle paternel Mosché Salzberg, né en Ukraine en 1904 et décédé à Sarrelouis en 1960.

Amicalement.





10 vues0 commentaire

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page