top of page

L'Algérie




Salut A.,


J'ai effectivement bien connu l'humoriste Pierre-Jean Vaillard.


Sur sa contribution appelée "le petit fellagha", je te ferai les remarques suivantes, qui concernent les avantages et inconvénients du colonialisme français en Algérie :


Le colonialisme français, s'est imposé par la force en Algérie au XIXème siècle, en particulier par la prise de la smalah d'Abd-el-kader par le général Bugeaud. Si le colonialisme a apporté des bienfaits en construisant des infrastructures (routes, ponts, bâtiments) et en développant l'agriculture (vignoble surtout), il a instauré aussi un système d'apartheid avec le code de l'indigénat. Ce système, même progressivement adouci, est devenu insupportable aux populations locales, surtout après la première guerre mondiale, La nécessité de l'indépendance a été reconnue par cette population. C'est la méthode de l'insurrection armée, celle du FLN, qui a prévalu, contre les tenants d'une voie pacifique (Messali Hadj). Je reste, à postériori, un partisan de Messali Hadj.


Concernant le colonialisme, les allemands en Namibie, et les espagnols aux Canaries, avait choisi une solution plus simple et plus pragmatique, en massacrant les indigènes.


De Gaulle, qui est un opportuniste, a compris que la voie de l'Algérie Française ("je vous ai compris"), dont il était pourtant partisan, était impossible,et s'est rallié à l'indépendance de l'Algérie, pour mettre fin au conflit armé, en sacrifiant les harkis et les pieds-noirs. Cet abruti de Guy Mollet s'est déconsidéré en voulant poursuivre un conflit qu'il n'avait pas les moyens de gagner; avec le soutien de François Mitterrand, pour qui "la seule négociation, c'était la guerre".


Résumé à coups de hache.


Amicalement.


Raoul






9 vues0 commentaire

Comentários


Post: Blog2_Post
bottom of page