top of page

L'OPEP réduit la production de pétrole, les prix de l'énergie flambent (avril 2023)


Cher D.,

Toi qui crois en nos gouvernants, qui savent certainement mieux que ceux qui, comme moi, prétendent savoir mieux.


Je te propose le dialogue suivant, entre Micheline et Raymond, que j'ai copié sur un site économique remarquable, appelé Zonebourse :


  • Mon Dieu Micheline, mais la hausse du pétrole va mettre par terre tous nos rêves de baisse des taux !

  • Mais non Raymond, les statistiques économiques sont si pourries que la Fed sera forcée de limiter la casse.

  • Ah OK, en attendant, je vais quand même acheter des pétrolières. Mais c'est pas dangereux si l'économie s'effondre ?

  • Sois pas con Raymond, on s'en fout de l'économie, l'important c'est que les taux baissent.

A ce propos, James Bullard, de la Fed, va bientôt devenir un martyr s'il finit par avoir raison. Il a encore mis en garde hier les investisseurs qu'il juge trop optimistes sur la trajectoire des taux. "Les marchés devraient m'écouter sur les taux", a-t-il déclaré en substance sur Bloomberg. Mais ni Micheline, ni Raymond ne regardent Bloomberg. James Bullard, Monsieur Catastrophe, est célèbre pour avoir prédit la crise financière de 2008, ayant abouti à la chute de Lehman Brothers. Bien sûr, on peut toujours arguer que, à force de prédire des catastrophes, elles finissent bien un jour par se réaliser. Comme autre nouvelle, on apprend que les français mangent moins de viande, par souci d'économie, à cause de l'inflation. Macron amuse la galerie en essayant à toute force de parler de tout sauf de la réforme des retraites. Mais il est prêt à capituler en abandonnant cette réforme, comme l'avait fait Juppé en son temps. Et les médias français, tous plus nuls les uns que les autres dans la désinformation, sont la risée du monde entier, pas seulement des Russes. Il faudrait décerner le prix de la désinformation; LCI est bien placée, mais Pascal Praud, sur CNews, n'est pas loin. Ils continuent à diaboliser Poutine, qui est certes un dictateur et un impérialiste. Ils racontent depuis plus d'un an que Poutine est mourant, que l'Ukraine est en train de gagner la guerre et que la Russie va se disloquer. Alors que Wagner annonce avoir pris Bakhmout et que Poutine menace d'utiliser l'arme nucléaire pour forcer Zelensky à négocier. Comment rester zen et vivre le mieux possible dans cette situation aujourd'hui. Voici quelques pistes :

  • Se renseigner auprès de Frédéric Lenoir, après avoir lu son livre : "Vivre ! Dans un monde imprévisible".

  • Croire que toutes ces turbulences vont cesser un jour, et que le monde d'avant, paradisiaque pour les gens riches et bien portants, va revenir.

  • Faire comme les petits marquis poudrés d'avant la Révolution Française, qui s'enivraient, dansaient et se pavanaient. Profiter du temps qui passe; Carpe Diem, comme disaient les romains.

  • Faire la Révolution des esprits.

  • Faire la Révolution prolétarienne.

  • Se réfugier dans un coin isolé et vivre comme un ermite.

  • Tout nier et croire que le monde est calme, contrairement à ce que veulent nous faire croire les médias.

  • Critiquer son voisin, sa famille, ses amis, ses ennemis. A défaut de rassurer, cela soulage.

  • Chercher des coupables. Selon les opinions des uns et des autres, accuser pêle-mêle : le gouvernement, les étrangers, les juifs, les francs-maçons, les islamistes, les casseurs, les envieux, les jaloux, les prétentieux qui critiquent en croyant savoir et qui en fait ne connaissent rien.

  • Se plaindre de tout.

  • Etre fataliste et vivre comme si de rien n'était.

  • Se réfugier dans la religion ou le complotisme.

  • Accuser des forces du mal : étrangers, extra-terrestres, ennemis de l'intérieur.

J'attends, cher D., que tu me répondes avec de solides arguments, et non des phrases toutes faites, voire des imprécations (euphémisme). Sincèrement à toi Raoul

3 vues0 commentaire

ความคิดเห็น


Post: Blog2_Post
bottom of page