top of page

La parole du président français, relayée par celle de son ministre des finances, est irréelle

Dernière mise à jour : 20 sept. 2023


Chère S. et C., Merci de votre accueil à la Couarde (île de Ré). Voici donc, ci-après, la version définitive de mon texte, que je publie à mes 85 correspondants. Les faits vécus par les français ne corroborent pas ce qui leur est affirmé tous les jours par ceux qui gouvernent la France. Certes, le chômage est au plus bas, la croissance résiste tant bien que mal, l'inflation est inquiétante, mais pas plus que les pays voisins, le déficit est très élevé (114 % du PIB) mais reste stable. Ce qui cloche essentiellement, c'est l'augmentation de la pauvreté, malgré des acrobaties budgétaires pour tenter de colmater les situations les plus critiques par des coups de pouce à droite et à gauche. Les organisations humanitaires sont à bout de souffle et ne parviennent plus à soutenir les appels au secours des plus démunis (Restos du cœur, Secours populaire, Action contre la faim, etc...) et font appel aux pouvoirs publics pour essayer de faire face. Même Natacha Polony, dans son éditorial du magazine Marianne, y va de bon cœur contre le pouvoir français. Elle titre : "Visiblement, en France, on a le droit d'avoir faim" et conclut son article par un propos rageur : "Dans le monde de l'optimisation fiscale et des flux de capitaux, les restos du cœur n'auront jamais assez de moyens et de bras pour éponger l'océan de la misère". Natacha Polony n'est pourtant pas réputée pour être une opposante farouche au pouvoir macronien. Mais elle ne supporte plus une parole présidentielle qui se moque du monde, considérant que les français seront assez stupides pour gober ce qui leur est dit comme du bon pain ! C'est vrai que c'est affligeant et grotesque. C'est du pipeau. Les banques mondiales sont sous tension, et nombre d'entre elles sont en faillite :

  • La banque Crédit Suisse a fait faillite et a été rachetée par la banque UBS

  • La banque Silicon Valley Bank (16ème banque des USA, 8550 employés) a chuté le 10 mars dernier

  • La banque Signature Bank (40 agences, 88,6 milliards de $ de dépôts, 60 milliards de $ sous séquestre) a été reprise en mars 2023 par Flagstar Bank, après un compromis avec l'agence fédérale FDIC (Federal Deposit Insurance Corporation)

  • La banque First Republic Bank a vu une chute dramatique de ses dépôts, et 4 à 6 banques sont en lice pour la racheter.

  • Goldman Sachs a perdu sa couronne mondiale de leader du conseil en fusions-acquisitions, du fait de ses déboires avec Apple, pour son partenariat dans les cartes de crédit

  • Wall Street espère éviter un crash de l'immobilier commercial

Car les sommes énormes déversés pour la guerre en Ukraine, et aussi pour soutenir les bourses mondiales coincées entre une inflation difficilement maîtrisée et une menace de récession conjurée par des méthodes de soutien artificielles et peu orthodoxes (injection massives de liquidités appelée Quantitative Easings), laissent peu de marges de manœuvre pour assurer de bonnes conditions salariales aux travailleurs. Dans le monde occidental (USA, Union Européenne, Japon, Canada, Australie), un krach financier menace, pouvant s'étendre au monde entier. Paul Krugman, prix nobel d'économie américain, déclarait récemment que l'économie mondiale est coincée entre une aggravation de l'inflation porteuse d'un appauvrissement des populations, et une récession (comme actuellement en Allemagne) provoquant une réduction de la production génératrice de chômage (comme lors de la crise de 1929). L'inflation engendre des revendications salariales. Aux Etats-Unis, le syndicat de l'automobile UAW (Sociétés General Motors, Ford et Stellantis, appelées les Big Three) réclame la semaine de 32 heures payée 40, et une augmentation des salaires de 46 % en 4 ans. En Australie occidentale, les travailleurs des installations gazières des sites Chevron se sont mis en grève, faisant monter de 11 % les prix du gaz à l'échelle mondiale. Le président Macron a choisi de s'atteler énergiquement aux USA, en politique internationale, et de favoriser les plus riches en France. C'est manifestement un fiasco. La France est éjectée du Sahel, et les français ont manifesté bruyamment et en nombre contre sa réforme des retraites. Il lui reste 4 ans à tenir jusqu'à la prochaine élection présidentielle française, et il n'a plus de programme crédible à proposer, étant sans ressource. Il aurait voulu appliquer le programme de Denis Kessler (récemment décédé) en s'attaquant à d'autres réformes antisociales que la réforme des retraites : les 35 heures hebdomadaires, la 5ème semaine de congés payés, les indexations salariales. Avec l'objectif de réduire le déficit du pays. Mais sans s'attaquer aux bénéfices des grandes entreprises, pour ne pas effaroucher les investisseurs susceptibles de développer l'industrialisation de la France (dans le numérique, les batteries, la pharmacie, les nouvelles technologies etc...). Il augmente massivement les ressources militaires : plan de 413 milliards d'euros en 7 ans. Alors que la réforme des retraites qui vient d'être adoptée avec le 49.3, permettrait tout au plus d'économiser à l'Etat Français 10 milliards d'euros par an à partir de 2030. Le peuple français ne le suit pas. Et les oppositions parlementaires ne prennent pas le bon chemin :

  • L'extrême droite et la droite LR n'ont comme seul objectif que de réduire l'afflux de migrants en France et en Europe (comme à Lampedusa), ce qui, outre le fait que cela ne répond pas aux autres menaces existantes (krach financier, guerres, misère), ne fait qu'aggraver la crise humanitaire des victimes du désordre mondial.

  • Les partis de gauche se déchirent pour revendiquer chacun sa chapelle au lieu de s'allier sur les revendications du peuple contre le président Macron.

Macron a réuni le 30 août à Saint-Denis les partis représentés à l'assemblée nationale pendant 12 heures, pour trouver une solution commune à la crise actuelle, sans aucun succès. Il lui reste la solution référendaire qui, en cas de rejet qui ne répondrait pas à la question proposée mais viserait à le déconsidérer, lui permettrait de partir dignement, comme De Gaulle en son temps. Quelques échanges à propos de la politique française

Cher Raoul,


Macron ajoute de l'incompétence à l'indigence. On dirait que cette présidence tant voulue par arrogance est devenue un poids dont il ne sait comment se débarrasser. On se croirait dans une fête foraine où on vend des gadgets de mauvaise qualité à chaque stand.

Je n'ai jamais cru à ce bonimenteur narcissique, qui a vu de la lumière dans l'écurie, après la chute programmée de Fillon, homme faussement providentiel. Il y est entré par effraction avec le consentement des millions de veaux effarés par l'extrême droite qui s'est banalisée et qui finira par un mandat qu'on le veuille ou pas, parce que le Français est raciste par essence.


Pitié pour la gauche qui n'aura su saisir aucune occasion, et qui forme depuis Hollande un ramassis de loosers.


Mitterrand aura eu pour lui d'avoir été cynique.


Depuis de Gaulle, le néant.


J'avais crû naïvement , qu'en homme de chiffres Macron aurait fait un audit de la France, et pris des mesures. Mais rien.


Trop occupé à regarder son nombril.


Les grandes qualités d'un homme d'Etat c'est l'anticipation, et savoir se faire entourer. Il ne possède pas plus l'un que l'autre.


Je suis trop intelligent pour mettre un quelconque bulletin de vote en France.


Terminé



Cher Raoul


C’est toujours avec le plus vif intérêt que je lis tes réflexions. Mais comment peux-tu envisager que Macron quitte le pouvoir après un referendum perdu? Il s’y accrochera jusqu’au bout ! Amitiés GRL Quelques remarques d’un thermodynamicien de base: 66% des français font partie des sapiens qui sont les plus riches de la planète (plus de 2000 euros de revenus par mois)et qui polluent plus de 50% 98% des français sont au dessus du revenu moyen du Sapiens sur la planète ( 750 euros par mois) L’arrogance de l’occidental de droite ou de gauche n a donc pas de limites… Qu en pensez vous? Maintenant on peut se rappeler le 29 mai 1453… Amitiés à tous B. Remarque complémentaire : Le niveau de pauvreté en France ( 1150 euros par mois ) est supérieur de 50% au revenu moyen du Sapiens !!! Et si vous êtes un vrai écolo thermodynamicien vous pouvez calculer le revenu acceptable pour un sapiens en équilibre avec son environnement : c est une règle de trois qui donne 50 euros pas mois ..( si on est 8 milliards) Et si vous connaissez la loi de Le chatelier de 1864 vous savez que ce n est pas dans le pouvoir de l arrogant sapiens de s y opposer. Et ce n est pas une question d effondrement, c’est un processus décris par Darwin en 1867 Cher B., Certes la loi Le Chatelier stipule qu'une perturbation sur un système à l'équilibre, fera évoluer cet équilibre de manière à s'opposer à l'effet perturbateur. Ce qui veut dire que les actions du gouvernement pour modifier l'équilibre économique de la France, seront contrecarrées par une évolution inverse du sens désiré. Mais cela ne préjuge pas de l'évolution de l'état de pauvreté de la population française. Je ne sais pas si je me fais bien comprendre. De toute façon, l'entropie générale d'un système isolé ne pouvant qu'augmenter, la tendance vers un équilibre doit compenser les déséquilibres existants, et ne peut pour cela que niveler les écarts et faire ainsi apparaître un ordre réducteur de moins bonne qualité. Je ne sais pas si je me fais bien comprendre. On se comprend entre thermodynamiciens. Heureusement, on est encore loin de la mort entropique. Mais je suis en total désaccord avec ton analyse qui vise à comparer un pauvre français avec un pauvre aborigène, car les contraintes économiques ne sont pas les mêmes. Un pauvre français qui a du mal à se nourrir, vit dans des conditions bien plus angoissantes que l'aborigène dans sa forêt. Même avec un revenu 100 fois supérieur. Je partage le point de vue de N. (et d'autres comme G.), qui condamne sévèrement l'activité du président Macron, qui se gave de mots pour cacher qu'il veut que le peuple français soit taillable et corvéable à merci, comme au bon vieux temps de la royauté, afin que les riches (qui ont remplacé les nobles) soient de plus en plus riches. Comme ces riches sont censés représenter la France, c'est bon pour ce pays : leur richesse est le symbole du succès de la France, selon lui.. Le 29 mai 1453 est la date de la prise de Constantinople par les turcs dirigés par le sultan ottoman Mehmet II. Cette date marque la fin du schisme d'Orient par la disparition du centre du culte orthodoxe sis à Constantinople. Cette date est aussi proche de la bataille du Castillon, marquant la fin de la guerre de 100 ans, le 17 juillet 1453, où les français ont définitivement bouté hors du royaume de France, les infâmes anglais. Sauf la ville de Calais, qui devra attendre le 6 janvier 1558 (105 ans plus tard) pour être libérée de ces fâcheux anglais. Amicalement à toi. Raoul









Nouveau message : Nouveau message






2 vues0 commentaire

コメント


Post: Blog2_Post
bottom of page