top of page

Tes livres

Dernière mise à jour : 10 févr. 2021



Cher B,


J'ai acheté 3 des 4 livres que tu m'as conseillés :

  • "Système 1, système 2" de Daniel Kahneman

  • "Déni de la violence monothéiste" de Jean-Pierre Castel (décédé le 14 juillet)

  • "Le génocide voilé" de Tidiane N'Diaye

Le dernier de ces 3 livres est un témoignage ahurissant du carnage opéré par les barbares islamistes sur les populations noires pendant treize siècles. A savoir et faire savoir. Le livre de Jean-Pierre Castel se résume à l'histoire de "la violence monothéiste découle de l'origine transcendante de la vérité unique". A savoir et faire savoir pour dézinguer les fous de Dieu, avec qui aucune discussion n'est possible,et qu'il faudra combattre sans merci. On ne discute pas avec l'intolérance. Jean-Pierre Cassel étudie aussi la transition de la Vérité unique vers la tolérance.

Quant-au livre de Daniel Kahneman, psychologue et prix Nobel d'économie en 2002, j'ai commencé à le survoler, pour apprécier ce que je sais du bridge :

  • Le système 1 est la logique intuitive, favorisée par des automatismes dues à l'expérience et la connaissance acquise

  • Le système 2 est plus réfléchi, moins spontané, fait appel à la réflexion, avec une logique à la fois inductive (issue de l'apprentissage par l'expérience) et déductive (issue de la connaissance acquise)

Il ya des éléments communs entre les 2 systèmes, car l'action spontanée et l'action réfléchie font appel aux mêmes connaissances. Sauf que l'action spontanée est moins fatigante, mais plus risquée. Parmi les connaissances acquises, interviennent aussi les connaissances psychologiques, essentiellement les durées de réflexion adverses, mais aussi les maniérismes. Sans compter les éléments de triche, en particulier les cartes adverses dévoilées. On retrouve aussi ces manières de raisonner, dans la méthode de réflexion pour faire fonctionner des outils d'Intelligence Artificielle, sur laquelle je suis en train de travailler. Ce qui fait la différence entre les joueurs de bridge, c'est la capacité d'analyser et de s'orienter vers une solution optimale, à partir des mêmes indices, matériels et psychologiques. Tout élément d'indice est à utiliser, en particulier : si un joueur n'a pas fait une enchère, c'est qu'il n'avait pas les cartes pour la faire, ou qu'il avait une meilleure enchère à sa disposition. Comme dans toute stratégie décisionnelle, il faut trouver un compromis entre différentes contraintes contradictoires et/ou conflictuelles. C'est ce qui est à la bas edu travail de Jean-Pierre Castel comme consultant, je cite :

  • Long et court terme

  • partenariat et compétitivité

  • Éthique et efficacité

Je pense donc que le bridge est une bonne méthode pour appréhender les 2 systèmes de Daniel Kahneman. Il faut se méfier de son hubris, terme abscons désignant l'orgueil, l'outrance dans le comportement. Et utiliser ce qui peut favoriser l'heuristique, autre terme abscons, désignant l'art d'inventer, de faire des découvertes. Ceci fait appel à la philosophie des connaissances, l'épistémologie, la méthodologie. Je vais continuer à le lire et t'informer de ce que cela me donne comme idées. Amicalement. Raoul

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page